Après la vague des condamnations des animateurs de principales institutions politiques (Assemblée Nationale, Gouvernement), autres personnalités politiques et société civile, c’est le tour de députés nationaux de l’Espace Grand Equateur, sous le label Regroupement des Parlementaires du Grand Equateur REPEQ, de monter au créneau pour fustiger les barbaries et ignominies contre l’Eglise Catholique ainsi que la violation de la dignité et de la résidence de son Eminence le Cardinal Ambongo Besungu par un groupe des personnes non autrement identifiées le dimanche 1er Aout 2021.

Nouvellevision24.com

By admin

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *