Le juge Dieudonné Kaluba est élu, président de la cour constitutionnelle à l’issue de l’élection tenue ce mardi à huis clos au siège de cette haute juridiction du pays. Quatre candidats sur 9 électeurs qui sont les neufs juges qui composent la Cour Constitutionnelle ses sont affronter pour briguer le poste du président de la Cour Constitutionnelle. Il s’agit du président intérimaire Evariste Funga, Jean-Pierte Mavungu, Dieudonné Kaluba ainsi que Corneille Wasenda.

À ce poste, il succède à Evariste-Prince Funga Molima Mwata qui a assurait l’intérim du président de la Cour constitutionnelle après la démission de Benoît Lwamba en juillet 2020. Il est Professeur à la Faculté de Droit de l’Université de Kinshasa. Il est également Avocat à la Cour d’appel de Kinshasa/Gombe et exerce comme Conseil devant la Cour pénale internationale.

Pour rappel, il est avocat de la République dans le cadre du procès 100 jours duquel a été condamné en premier degré pour détournement et corruption Vital Kamerhe, président de l’Union pour la nation congolaise (UNC), alors directeur de cabinet du président Tshisekedi.

La Cour constitutionnelle est la juridiction pénale du président de la République et du premier ministre. Elle était dirigée par Benoît Lwambwa qui a démissionné de ce poste en juillet 2020. L’intérim a été depuis assumé par le juge Evariste Funga dont le mandat a expiré le 11 avril dernier.

Rosie Mozwa

By admin

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *