Le Secrétaire général de l’UDPS insiste sur l’identification des “vrais” congolais. Augustin Kabuya s’en prend une nouvelle fois à ceux qui tirent à boulets rouges sur son parti. “Ils peuvent continuer à nous accuser sur les réseaux sociaux, mais personne ne va nous intimider.

“Nous (UDPS) avions promis que quand nous serons au pouvoir, nous allons organiser les vraies élections en identifiant les vrais congolais. Avant 2023, nous allons sillonner tout le pays pour démontrer le rapport de force”.

Il rassure à ceux qui voient déjà un éventuel glissement en 2023 (année électorale): “Nous sommes prêts pour aller aux élections, mais à la seule condition que l’on identifie la population, pour savoir qui est congolais et qui ne l’est pas, pour éviter le désordre que nous avons connu en 2018”, a-t-il déclaré devant les militants venus à cette activité.

Rappelons que depuis la sortie médiatique de la Conférence Épiscopale Nationale du Congo (CENCO) qui a tiré dernièrement la sonnette d’alarme sur un éventuel glissement. Le Secrétaire général du parti présidentiel Union pour la Démocratie et le Progrès Social (UDPS).

Augustin Kabuya Tshilumba est revenu sur la question le weekend dernier devant les membres de son parti réunis à l’occasion de l’installation du nouveau comité fédéral de ce parti dans le district de la Funa.

Arly Masevo

By admin

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *