Les syndicalistes affirment que tous les bureaux seront fermés : Mutuelle de Santé des Enseignants (MESP), Service de contrôle et de la paie des enseignants (SECOPE), secrétariat général de l’EPSP. Le délais donné au Gouvernement pour le paiement des frais de fonctionnement dejas expiré.

Dans un communiqué publié à Kinshasa, l’intersyndicale indique que l’ultimatum de 72 heures adressé au Gouvernement pour débloquer les frais de fonctionnement en faveur des écoles du cycle primaire a expiré ce vendredi, sans aucune réaction du Gouvernement. 

Sur ceux, l’intersyndicale dénoncent  la persistance du blocage total l’Inspecteur Général de finances des frais de fonctionnement alloués aux Établissements d’enseignement public, Bureaux Gestionnaires  Services Provinciaux et Centraux de l’Epst ». Il annoncent aussi des actions syndicales de grande envergure afin de libérer le système éducatif de cette hérésie déguisée. 

L’intersyndicale invite donc les enseignants, les gestionnaires des écoles et les différentes coordinations, à garder leurs lieux de travail fermés à partir de lundi prochain.

Rosie Mozwa

By admin

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *