Appelée ce lundi 9 août 2021 à la commission Défense et Sécurité de la chambre basse du parlement, pour répondre aux préoccupations des députés qui procèdent à l’évaluation la situation dans les provinces de l’Ituri et du Nord Kivu, 3mois après la proclamation de l’état de siège , la ministre de la justice Rose Mutombo a sollicité 48

« Nous avons été à la commission, nous avons entendu les différentes préoccupations soulevées par les députés, nous allons revenir dans 48 heures pour donner nos réponses », a-t-elle déclaré au sortir d’une longue séance de travail. La même réaction a été notée de part de l’honorable Bertin Mobonzi, président de la commission Défense et Sécurité.

« C’est la deuxième rencontre depuis que nous avons commencé avec la série des auditions des membres du gouvernement pour l’évaluation à mi-parcours de l’état de siège. Aujourd’hui nous avons été avec madame la ministre de la justice. Les députés nationaux ont posé toutes les questions. Nous attendons son retour, le mercredi prochain, pour répondre à leurs différentes préoccupation.

Nous retenons que cette démarche nous permet de comprendre et voir claire et soulever des questions pertinentes qui pourront servir les membres du gouvernement pour recadrer les choses ou améliorer afin que l’état de siège puisse produire les effets attendus par le peuple et le chef de l’état en premier », a déclaré l’élu UNC de Lukunga.

Après avoir voté pour la 5ème prorogation de l’état de siège, le mardi 3 aout, l’Assemblée Nationale, à travers la commission Défense et Sécurité a souhaité a entrepris une profonde évaluation de la situation en auditionnant tous les minières impliqués dans la gestion de la guerre. A ce jour, les ministères de la Défense et de la Justice ont été déjà, auditionnés, il reste le ministre de l’intérieur de la justice.

Nouvellevision24.com

By admin

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *