Le milieu de terrain de 29 ans se dit fier d’une saison avec le RC Lens qui lui a valu ce Prix Marc-Vivien Foé remis par Radio France Internationale (RFI) et France 24. Ce sacre est même doublement particulier puisque Gaël Kakuta est également le premier Congolais lauréat de ce Prix créé en 2009 par Radio France Internationale (RFI) et remis avec France 24 depuis 2011. Une victoire d’autant plus symbolique que l’intéressé a longtemps été considéré comme un grand espoir du foot français, avant de rejoindre les Léopards en 2017.

Gaël Kakuta succède ainsi à deux joueurs du LOSC voisin et rival, Nicolas Pépé en 2019 et Victor Osimhen en 2020. Celui qui est né à Lille mais qui se sent profondément lensois est d’ailleurs le premier Artésien à recevoir cette distinction qui porte le nom d’une ancienne icône locale, Marc-Vivien Foé. Le milieu de terrain camerounais, brutalement décédé le 26 juin 2003 à Lyon, avait été champion de France avec les Sang et Or en 1998.

Il a répondu aux différentes questions sur sa nomination: vous êtes le premier Lensois et le premier Congolais à remporter le Prix Marc-Vivien Foé. Est-ce une fierté supplémentaire ?

Exactement ! Surtout que c’est à Lens, là où j’ai gagné mes premiers trophées, lorsque j’étais jeune. Si je suis récompensé aujourd’hui, je tiens à en remercier ceux qui ont voté pour moi. […] C’est une fierté d’avoir le Prix Marc-Vivien Foé en portant le maillot du RC Lens et de représenter également mon pays.

Gaël Kakuta : C’est une fierté parce c’est mon premier trophée individuel. Je le prends avec beaucoup de satisfaction. C’est une bonne saison pour nous tous et j’en suis récompensé.

Nouvellevision24

By admin

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *