Dans son rapport synthèse des données scientifiques de l’Observatoire Volcanologique de Goma (OVG), la cellule de crise
renseigne que les données sismiques enregistrées le mercredi 2 juin « font état d’une diminution sensible de la magnitude et des tremblements de terre.

Sur ceux, l’annonce a été ce mercredi 2 juin, par le porte-parole de la dite cellule de crise, le major Guillaume Ndjike, que le lieutenant général Constant Ndima Gouverneur de la ville, a instruit ses services d’effectuer une descente sur terrain pour évaluer la possibilité d’un probable retour « progressif » des populations évacuées.

Rappelons que les statistiques, plus de 400.000 personnes se sont déplacées. Nombreux ont, dans leur déplacement, ont pris la direction de la cite de Sake, dans le territoire de Masisi, à Rusthuru, à Bukavu et à Gisenyi au Rwanda.

Le gouverneur de province recommande à la population de rester vigilante, à l’écoute des informations et d’observer strictement les mesures arrêtées par les autorités provinciales.

Emilio Paluku

By admin

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *