Pour la France, cette première aide par le biais de sa Croix-rouge, un montant de 500.000 euros pour la première partie de son aide humanitaire aux sinistrés de Nyiragongo à la suite de l’éruption du 22 mai dernier a vocation à être complétée en fonction de l’évolution de la situation et de l’évaluation des besoins.

Selon le communiqué de l’Ambassade Française, à titre bilatéral, elle a décidé d’une première aide d’urgence de 500.000 euros qui a permis au Mouvement Croix-Rouge d’agir dès les premières heures de la crise (soins d’urgence, réunification familiale des enfants non-accompagnés) et d’acheminer 2000 kits abris (bâches et kit d’outillage) arrivés ce 14 juin à Goma par l’intermédiaire de la Croix-Rouge française.

Sur ceux, le projet de l’agence française de développement, membre du réseau « La France en RD Congo », d’un montant de 9 millions d’euros, visant à renforcer les capacités du système des soins dans les zones de santé de Karisimbi et du Nyiragongo sera adapté pour contribuer au financement des travaux de reconstruction ou d’aménagement rendus nécessaires, suite à l’éruption du Nyiragongo et aux dommages subis dans les structures de soin dans les deux zones de santé ciblées par le projet (Karisimbi et Nyiragongo).

Nouvellevision24.com

By admin

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *