Jean-Michel Sama Lukonde Premier Ministre de la RDC a reçu ce mardi 20 juillet 2021, la délégation des syndicats des médecins en présence des ministres sectoriels: le vice-premier ministre de la Fonction publique, Jean-Pierre Lihau, du ministre d’Etat du Budget, Aimé Boji Sangara et du ministre de la Santé publique, Hygiène et Prévention, Jean-Jacques Mbungani, pour évoquer la problématique de la grève des médecins déclenchée dans les hôpitaux publics du pays.

Après l’entretien, le docteur Juvenal Muamba Mulenda, secrétaire général du Syndicat des médecins du Congo (SYMECO), s’est montré optimiste quant à l’issue de cette crise. Son collègue du SYNAMED, docteur Mankoy Badjoky, a même annoncé que le gouvernement a accepté de donner la prime des médecins.

« Nous avons terminé ces discussions ici à la primature avec son excellence monsieur le premier ministre, chef du gouvernement. Il était question d’avoir les réponses attendues par les médecins au regard des revendications présentées. Nous avons eu certaines réponses autour de toutes les questions qui ont été posées et en tant que syndicalistes, nous sommes appelés à aller faire une fidèle restitution auprès des médecins à qui, naturellement, nous réservons la primeur des propositions faites par le gouvernement de la République.

Nous pensons qu’il y a des discussions entre le gouvernement de la République et le banc syndical en vue de trouver des solutions à cette crise sociale. Nous avons eu des propositions, nous avons plein espoir et nous tenons à rassurer notre population, nous avons plein espoir que bientôt nous aurons une issue à cette crise.

Sur ceux, le docteur Mankoy Badjoky, secrétaire général du Syndicat national des médecins (SYNAMED) a confirmé que le gouvernement Sama Lukonde a accepté de donner la prime des médecins.

« Sur d’autres revendications, nous avons reçu les propositions du gouvernement sur la prime des médecins. En tant que syndicats, nous allons rapporter aux médecins qui nous ont délégué ».

De leur côté, le SYMECO a aussi noté une volonté du gouvernement de faire les pas vers les médecins. « Nous avons constaté une volonté du gouvernement de la République de faire les pas vers les médecins. Nous espérons que ces pas seront analysés et pourront permettre à ce que les médecins, au moment voulu, puissent prendre la décision attendue par la population.

Rosie Mozwa

By admin

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *