Dans un communiqué laconique, daté du jeudi 28 janvier 2021, sans signature mais portant le nom du Premier ministre Sylvestre Ilunga, a rapidement fait le tour des médias et des réseaux sociaux au cours de la journée d’hier. Les observateurs ont noté, à sa lecture, qu’il fallait s’attendre à ce que le chef du gouvernement déchu, après une courte et vaine résistance, finisse par déposer les armes.

Sur ceux, on peut en déduire que Monsieur Ilunga Ilunkamba a reconnu formellement au Bureau d’âge de l’Assemblée Nationale la compétence de diriger la séance plénière consacrée à l’examen de la motion de censure diligentée contre son gouvernement. A partir de cette réalité, toutes les gesticulations qui ont suivi, qu’elles aient émanées de lui-même ou de ses camarades caciques du FCC, étaient réputées sans objet.

Soriano Botamba

By admin

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *