Lors des combats contre ces rebelles, 14 CODECO ont été neutralisés. 13 civils tués. Au total, 34 capturés dont 31 CODECO/URDPC et 3 CODECO catholiques, a révélé le lieutenant Jules Ngongo, porte-parole du secteur opérationnel Ituri. Au cours de ces atrocités, 13 civiles ont été lâchement tués par les éléments CODECO et plusieurs maisons incendiées.

Dans les localités de Makala et Saïo, au moins 21 maisons ont été incendiées par les éléments de la CODECO dont 4 bureaux de la PNC et de l’ANR.” souligne-t-il. Et d’avouer : “Pour le moment, nous contrôlons toute la situation de Mungwalu et ses environs. Rappelons qu’avant les offensives militaires infligées aux assaillants, ces éléments CODECO ont tués 9 personnes à Makala et Saïo, entre mardi 16 février et 19 février 2021. Cette situation a causé un déplacement de la population vers des endroits sécurisés.

Soriano Botamba

By admin

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *