L’attaque a eu lieu dans la journée de lundi provoquant un déplacement de rares habitants qui restaient encore dans le village après le carnage, 5 civils ont été tués au cours d’une nouvelle attaque armée lundi 7 juin dans le village de Boga (territoire d’Irumu) dans la province de l’Ituri. À savoir, il y a une semaine, d’au moins 55 personnes à Boga et Tchabi. Parmi les victimes, 30 déplacés lâchement abattus sur un site.

La société civile d’Irumu attribue l’attaque aux combattants des Forces démocratiques alliées (ADF). Selon le lieutenant Jules Ngongo, porte-parole des FARDC en Ituri, l’ennemi a incendié l’hôpital Anglicane de Boga. Ce matin la situation est sous contrôle des FARDC après l’attaque survenue en pleine journée du lundi à Boga”.

La population de la contrée avait fui en destination de l’Ouganda voisin. Plusieurs personnes se sont réfugiées aussi à Burasi au bord de la rivière Semuliki et d’autres à Bukiringi, à Gety dans la chefferie des Walendu Bindi. Certains déplacés sont arrivés dans la ville de Bunia. 

Emilio Paluku

By admin

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *