C’est sur médiation du cardinal Fridolin Ambongo que l’ancien chef de l’ANR a accepté de collaborer avec la justice, après deux semaines de cavale. À savoir, plus ou moins 10 plaintes sont déposées à la justice congolaise contre Kalev Mutond pour notamment “tortures morales et physiques, arrestations arbitraires et tentatives d’assassinat”.

Rappelons que c’est depuis dimanche 14 mars, la famille de l’ancien Administrateur général de l’Agence Nationale de Renseignements (ANR) annonçait que c’est depuis le mercredi 10 mars que leur père, “précipitamment sorti de la résidence familiale”, n’a plus donné de ses nouvelles.

Nouvellevision24

By admin

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *