Le bureau d’âge prend l’opinion à témoin sur la résistance au changement affichée par ce groupe des députés FCC en male de positionnement, dans une mise au point, et fait remarquer que les initiateurs de cette démarche « en désespoir de cause » depuis la déchéance du bureau Mabunda tentent de troubler le déroulement de séances plénières.

Le rapporteur Gaël Bussa fait également remarquer que le règlement intérieur de la chambre basse du Parlement ne  prévoit nullement des pétitions contre le Bureau d’âge, encore moins pendant la session extraordinaire. Après tant d’années d’indicibles souffrances et guerres à l’Est du pays imposées à notre peuple, le bureau d’âge tient à assurer le peuple congolais qu’il poursuivra inlassablement et de manière imperturbable les travaux de la session extraordinaire jusqu’à l’élection et installation du bureau définitif.

Comme rappel, deux pétition ont été déposées lundi 11 janvier 2021 au secrétariat administratif de l’Assemblée nationale par un huissier de justice, contre le président du bureau d’âge initiée par le député national FCC Joseph Kokonyangi et signée par 139 députés. Une autre, initiée par un autre député FCC, André Thambwe Katambwe, contre la benjamine Aminata Namasia jouant le rôle du questeur du bureau d’âge de l’Assemblée nationale. Celle-ci est signée par 140 députés.

Soriano Botamba

By admin

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *