La très controversée proposition de loi de réserver la fonction de président de la République uniquement aux Congolais nés « de père et de mère » de Noël Tshiani, ancien candidat malheureux à la présidentielle de 2018, a finalement trouvé preneur à l’Assemblée nationale. Il s’agit du député national Nsingi Pululu qui se porte garant et est allé ce jeudi 08 juin 20221, déposer la proposition de loi sur l’affaire congolité à l’Assemblée Nationale.

Je me suis dit, si je ne le fais pas, je suis complice, voilà pourquoi je la défendrai. Je veux que tout congolais, de père et de mère, qui reconnaît que ce pays lui appartient, soutienne cette loi ».

L’élu du district de la Funa fait remarquer que la question sur la nationalité pour accéder aux hautes fonctions du pays s’est toujours posée depuis l’accession du pays à la souveraineté internationale : « En 1972, cela été ouvert pour permettre à certaines personnes d’acquérir la nationalité congolaise mais les bévues constatées ont poussé les zaïrois en 1984 de resserrer l’étau à travers la loi électorale. Aujourd’hui, l’expérience, nous pousse à resserrer encore la porte », explique-t-il.

Soriano Botamba

By admin

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *