La diplomatie congolaise est en train de retrouver ses marques comme en témoigne les lettres de créances qu’a reçues ce lundi 12 juillet 2021, au Palais de la nation, le Président de la République, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo. Il s’agit de six ambassadeurs dont quatre résidents et deux non-résidents.

Leurs excellences Mayen Majak Malou Athian, Mahmet Munis Dirik, Engr Omar Suleiman, Woinshet Tadesse Wolderegio, Anibal Jose Marquez Munos et Amedi Camara ont été tous porteurs de leurs lettres de créance confirmant ainsi leur statut d’ambassadeurs extraordinaires et plénipotentiaires respectivement de la République du Soudan, de la République de Turquie, de la République Fédérale du Nigeria, de la République Fédérale Démocratique d’Ethiopie, de la République Bolivarienne du Venezuela et, enfin, de la République islamique de la Mauritanie.

Les quatre premiers vont s’établir à Kinshasa, capitale de la République Démocratique du Congo, tandis que les deux derniers auront leur résidence ailleurs. Brazzaville pour l’Ambassadeur du Venezuela et Abuja, au Nigeria, pour celui de la Mauritanie. L’activité de ce jour est venue, comme qui dirait, consolider davantage les relations bilatérales entre la RDC et ces différents pays amis, dans la perspective du rétablissement de la coopération diplomatique dont le Chef de l’Etat, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo a fait son cheval de bataille depuis sa prise de fonctions, en janvier 2019.

A noter que cette présentation des lettres de créance s’est faite en présence du patron de la diplomatie congolaise, le VPM Christophe Lutundula, du Dircaba chargée des questions juridiques et politiques, Nicole Bwatsha et du Conseiller principal au collège diplomatique, Christian Bushiri.

Nouvellevision24.com

By admin

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *