Raymond Tshibanda, président de la cellule de crise du Front Commun pour le Congo signé un communiqué ce jeudi 25 mars 2021, que la famille politique de Joseph Kabila dit avoir assisté depuis septembre 2020 à « un deni systématique de la constitution, des lois et des règlements » qui régissent la gouvernance politique de la République Démocratique du Congo.

Sur ceux le FCC s’indigne des toutes les accusations qui a mis à mal des institutions régulièrement et démocratiquement établies. Gardien des acquis démocratiques et d’une transition pacifique légués aux Congolais de toutes tendances, le FCC ne participera donc pas au gouvernemenrt du premier ministre Sama Lukonde, à qui il souhaite cependant bonne chance dans l’intérêt du peuple congolais », peut-on lire dans ce communiqué signé par Raymond Tshibanda.

Il indique par ailleurs que ceux d’entre ses membres « tentés par la course au partage de postes illégitimes se retrouveront dans ce gouvernement, le seront donc en contradiction avec les valeurs et options de la famille politique FCC ».

Rappelons que l’Union sacrée de la Nation initiée par le Président Tshisekedi avait mis un terme à la coalition FCC et CACH qui, autre fois, dirigeait le pays.

B. Manda

By admin

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *