Pour André Atundu, la preuve de cette préparation est le fait que le FCC ait boycotté les postes lui réservés au sein du Gouvernement Sama Lukonde issu de l’Union sacrée. En sa qualité de cadre du Front Commun pour le Congo (FCC), il a annoncé ce jeudi 20 mai 2021 que la famille politique de Joseph Kabila se prépare déjà pour affronter les prochains scrutins en République démocratique du Congo.

Le FCC ne préparait pas les élections, il aurait accepté les places qui lui étaient réservées au sein du Gouvernement Sama Lukonde, il aurait fait de mains et des pieds auprès du Président Tshisekedi pour que l’on change, pour que l’on partage le pouvoir.

En cas d’un glissement à la fin du mandat politique de l’actuel chef de l’État, Atundu propose que pendant cette période transitoire tous les groupes doivent être impliqués dans la gestion du pays. Si les autorités nationales ne garantissent pas l’organisation des élections en 2023, à ce moment-là il devient à devoir de chaque citoyen de veiller à ce que cette période intermédiaire entre la fin du mandat du Président sortant et l’organisation des élections, il faudrait que  tous les groupes soient impliqués dans la gestion du pays.

Rosie Mozwa

By admin

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *