Le Parlement européen s’indigne de la situation sécuritaire à l’Est de la République Démocratique du Congo. À savoir, le Parlement européen demande instamment le président Félix Tshisekedi de « respecter son engagement à veiller à ce que les responsables des assassinats des enquêteurs des Nations-Unies, Zaida Catalán et
Michael Sharp ainsi que de leur interprète Betu Tshintela répondent de leurs actes

Le parlement européenne, condamne avec la plus grande fermeté l’assassinat de l’ambassadeur d’Italie en RDC, Luca Attanasio, de son chauffeur de circonstance, Mustapha
Milambo et de son garde-corps, Vittorio Lacovacci. Ces derniers ont été tués le 22 février dernier dans une embuscade tendue par des hommes armés près de la ville de Goma, dans un document dont une copie est parvenue à la rédaction de Nouvellevision24.com. Il exprime sa plus profonde sympathie aux familles des victimes, au gouvernement italien et au personnel national du Programme Alimentaire Mondial (PAM) dont faisait partie le chauffeur tué.

Concernant les elections en 2023, le Parlement européen souligne qu’il importe d’organiser un processus électoral crédible
en 2023 et de garantir une sécurité durable dans l’Est de la RDC », peut-on lire dans ce document portant résolution du Parlement européen datée du 11 mars 2021.

Soriano Botamba

By admin

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *