Le Chef de l’Etat congolais et président en exercice de l’Union Africaine vient clôturer la tournée entamée depuis quelques jours dans les pays concernés par le barrage de la Renaissance Éthiopienne, un grand projet qui pourrait s’avérer intégrateur dans la sous-région et dont la phase finale des travaux est actuellement en cours.

À ce propos, l’Union africaine facilite, par l’entremise de son chairman, Félix Antoine Tshisekedi, le dialogue entre l’Éthiopie et ses voisins l’Égypte et le Soudan.

Accueilli à l’aéroport international de Bole par le ministre éthiopien des eaux et irrigation, Dr ingénieur Silti SILESH, à la tête d’un comité d’accueil composé notamment de M. Ngandu l’ambassadeur de la Rdc en Ethiopie, la vice ministre éthiopienne des affaires étrangères Britukan AYANA et des membres du Panel d’ accompagnement de la mandature du chef de l’Etat à l’UA, le Président Felix Antoine Tshisekedi Tshilombo sera reçu au courant de la journée par la présidente de la République fédérale éthiopienne Saleh-Work Zewdie et le premier ministre Abiy Ahmed en présence des ministres et autres experts éthiopiens directement concernés par cette question.

Lors de toutes ces rencontres, le Président de l’Union Africaine, en sa qualité de facilitateur dans ce dossier, fait le plaidoyer pour une solution juste et concertée prenant en compte les intérêts de toutes les parties.

Au regard de l’optimisme affiché lors des premières étapes, il est possible pour le Président Felix Antoine Tshisekedi Tshilombo de réussir sa mission.

Ses premiers contacts ainsi que la rencontre tripartite de Kinshasa ont réussi à faire baisser la tension et à maintenir le dialogue entre les 3 pays voisins.

Le Président en exercice de l’Union Africaine est arrivé à Addis-Abeba au moment où s’ouvre au siège de l’UA la réunion de la Commission Paix et Sécurité de l’UA consacrée notamment au dossier Tchadien. Une décision de l’UA sur la gestion du pays après la mort de son président Idris Deby est attendue en fin de journée.

Nouvellevision24

By admin

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *