Le parquet militaire a toujours déclaré que c’est le brigadier-Chef Tokis Kumbo qui a tiré sur Rossy Mukendi. Ce dernier est poursuivi pour violation de consigne et homicide volontaire. Les avocats de la famille de Rossy Mukendi pensent que la vérité est loin d’être établie. Sur ceux, le procès reprend ce mercredi 24 février 2021 rapporte l’Association Congolaise pour l’accès à la Justice (ACAJ).

selon maître Tshimanga, avocats de la famille: nous avons pensé que ce n’était pas lui. Lorsque l’on a saisi l’arme qui était en possession de ce policier, c’était une arme qui contenait des balles non létales, donc des balles qui ne pouvaient pas donner la mort .

À savoir, les avocats de la partie civile avaient déposé plainte auprès de l’auditeur général des FARDC contre notamment le Major Carine Lokeso, qui dirigeait l’escadron mobile d’intervention et avait dirigé l’opération de dispersion de cette marche. 

Pour rappel, les audiences ont été suspendues en octobre 2019 à la suite de l’exception d’inconstitutionnalité des poursuites soulevées par la partie civile.

Arly Masevo

By admin

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *