Le rapporteur du Sénat a fait savoir à la presse ce jeudi 7 janvier, lors d’une conférence de presse tenue à Kinshasa, que le Sénat s’apprête à convoquer une session extraordinaire pour répondre à la requête formulée par le président de la République

À savoir, des appels anonymes sont adressés à certains sénateurs soit pour les intimider soit pour leur proposer des fonctions gouvernementales et autres en récompense d’actes d’allégeance », a déclaré le professeur Kaumba Lufunda, rapporteur du Sénat.

Sur ceux, il nécessite une session extraordinaire afin de traiter notamment le projet de loi portant ratification de l’accord de création de la Zone de Libre-Echange Continentale Africaine (ZLECAF). Ce projet de loi présenté par le ministre Jean-Lucien Bussa du commerce extérieur a été jugé recevable à l’Assemblée nationale et se trouve au niveau de la commission ECOFIN de cette chambre basse du Parlement en vue d’un traitement approfondi, avant son adoption et envoi au Sénat pour une seconde lecture. Ce qui donnerait un bon élan à sa prise de fonction en février 2021 en qualité du Président de l’Union Africaine », dit Eberande Cashmir, Dircab a.i du Chef de l’Etat.

Arly Masevo

By admin

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *