Selon l’ordonnance présidentielle lue ce lundi 3 mai à la RDC, les gouverneurs et leurs vices sont suspendus et leurs prérogatives et seront remplacés par un gouverneur militaire et un vice-gouverneur policier. De leur côté, les assemblées provinciales et les gouvernements provinciaux seront également suspendues durant la même période et leurs pouvoirs seront transférés aux autorités militaires provinciales.

La seconde est que si le constituant a décidé de consigner pareilles dispositions dans notre loi fondamentale, c’est au regard de l’histoire passée et présente du pays. D’aucuns n’ignorent que la République Démocratique du Congo a tout connu depuis son indépendance : rébellions, sécessions, guerres tribales et invasions étrangères à répétition.

Rappelons que les membres des gouvernements provinciaux et Assemblées provinciales suspendues continueront de jouir de leurs avantages financiers et l’état de siège dans les provinces du Nord-Kivu et de l’Ituri commence à partir du 6 mai 2021.

Emilio Paluku

By admin

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *