Pour le parti de Vital Kamerhe « cet attentat terroriste démontre à suffisance la gravité de la situation dans la région». Sur ceux, l’UNC parti cher à Vital Kamerhe a adressé un message de compassion à toutes les familles et à l’évêque du diocèse de Butembo-Beni.

L’UNC rappelle que ces actes de barbarie à répétition nécessitent la mobilisation de toute la Communauté Internationale pour éradiquer une fois pour toutes l’insécurité qui sévit dans cette partie du pays depuis des décennies.

À savoir, deux personnes ont étés gravement blessés dimanche matin et un civil ainsi que le porteur d’une bombe ont été tués dimanche soir dans l’explosion de son engin près d’un bar à Beni dans l’est de la République démocratique du Congo, quelques heures après l’explosion d’une bombe dans une église de la ville qui a blessé deux femmes. Le dernier attentat a été revendiqué par le groupe État Islamique.

B. Manda

By admin

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *