A Butembo et à Beni, depuis les premières heures de ce vendredi 8 janvier 2021 certaines rues sont barricadées. Des taximen roulent à vive allure en klaxonnant, une façon pour eux d’exiger le report, sinon l’annulation de la mesure d’achat obligatoire de la plaque fixé à 25 dollars américains.
Ils exigent la restauration de la sécurité dans la région de Beni avant de faire paye la plaques aux conducteurs et particuliers.

La police fait usage des gaz lacrymogènes et tirs de sommation pour disperser les manifestants qui, à leur tour, lancent des projectile aux policiers. Ils ont barricadé les artères principales, notamment la Rue Président de la République ainsi que les boulevards Julien Paluku et Denis Paluku. Ce qui a attisé la colère des policiers, déployés pour les disperser et ouvrir les artères.  Aux jets de pierre des manifestants, les policiers répondaient par des coups de balles. Ces coups de ont été entendus jusqu’en début d’après-midi. Des boutiques et magasins qui avaient ouvert leurs portes les ont refermées, occasionnant ainsi une paralysie d’activité.

Rosie Mozwa

By admin

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *