Dans une opération conjointe des Forces armées de la RDC (FARDC) et des écogardes pour chasser des pygmées à Muyange vendredi, habitat des gorilles des plaines, dans l’est de la République démocratique du Congo où des miliciens exploitent illégalement des mines, a-t-on appris samedi de sources administrative et militaire. Le bilan est de deux personnes de la communauté pygmée tuées et des blessés », a déclaré Pascal Cimana, administrateur du territoire adjoint de Kalehe (Sud-Kivu, est).

À savoir, le parc national de Kahuzi-Biega accuse de longue date le groupe armé Raia Mutomboki de se servir des revendications des membres de la communauté pygmée sur une partie de cet habitat des gorilles des plaines pour couvrir leurs activités d’exploitation illégale des minerais et autres ressources naturelles.

87 huttes essentiellement en paille ont été brûlées. À cet endroit les combattants des groupes armés Raia Mutomboki et CRND (Conseil national pour la renaissance et la démocratie, ndlr) contrôlent des carrés miniers » et se servent des membres de la communauté pygmée comme bouclier, a expliqué M. Cimana.

Le CRND est une dissidence de la rébellion hutu rwandaise des Forces démocratiques alliées (FDLR) présente dans l’est congolais depuis 1994 après le génocide du Rwanda.

Rappelons que le président congolais Félix Tshisekedi a instauré l’état de siège dans deux provinces de l’est de la RDC, le Nord-Kivu et l’Ituri, afin de mettre fin aux activités de ces groupes.

Emilio Paluku

By admin

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *