Il a été désigné à l’unanimité d’abord par la soixantaine des Sénateurs membres de l’Union sacrée et, en suite, par 11 élus sur les 12 du caucus de l’Équateur, au cours d’une élection interne organisée ce dimanche 21 février. Président de son parti politique dénommé Parti Démocrate Chrétien (PDC) puis devient Haut Cadre du parti de Moïse Katumbi, Ensemble pour la République (ER) où il est actuellement membre du Conseil des sages.

À savoir, après Bahati Lukwebo, candidat unique à la présidence de la Chambre haute et Samy Badibanga, seul rescapé du Bureau déchu maintenant candidat Premier Vice-président, il y a désormais cet élu originaire de l’Équateur, José Endundo, qui clôture la mosaïque du prochain Bureau exécutif, une fois élu.

Rosie Mozwa

By admin

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *