Président de la FECOFA depuis 2003 et en décembre 2017, il avait été réélu comme président de la FECOFA pour un nouveau mandat de 4 ans. Constant Omari a annoncé qu’il ne sera pas candidat à sa succession à la tête de la Fédération Congolaise de Football Association (FECOFA).

Il a fait cette déclaration à la suite de l’élimination de l’équipe nationale qui était engagée à la course pour la participation à la prochaine Coupe d’Afrique des Nations (CAN). Devant le micro de Canal+, l’homme de 63 ans s’explique en ce terme:  Quand j’observe que l’équipe était nulle sur tous les compartiments. Je refuse d’analyser le match retour. Prenez le match aller, superposez sur le match retour. Quelle progression a été faite? Chacun doit se remettre en question: les joueurs, le staff, la fédération, le gouvernement, tout le monde.

Concernant le match RDC-Gabon, les fonds sont sortis le jour du voyage à 19H30. Qui s’est posé la question: « comment ces joueurs sont arrivés ici et logés dans ces hôtels? Si on avait croisé les bras, les joueurs ne seraient pas arrivés. Est-ce que je dois continuer pendant des années à fonctionner comme cela? Pourquoi on doit continuer à fonctionner en mode urgence? »

Raison pour laquelle je ne serai pas candidat pour la simple raison que j’ai beaucoup fourni au niveau de la FIFA, de la CAF et de la FECOFA. Il faut laisser aux autres qui ont de l’ambition de continuer. Mon seul regret? Si on ne change pas aujourd’hui, même ceux qui vont arriver vont peut-être sombrer davantage.

Emilio Paluku

By admin

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *