Toujours à l’œuvre pour booster le secteur de l’emploi en général et en particulier, celui de la sécurité sociale, ces femmes imbattables se sont rendues dernièrement à Kisangani, chef-lieu de la provaince de la Tshopo en vue de la redynamisation des activités de la caisse Nationale de sécurité Sociale (CNSS) en sigle. Surtout que la patronne de l’ETPS est plus que déterminée à prendre à cœur, la situation générale des travailleurs congolais sur toute l’étendue de la RDC.

Dans le grand Katanga tout comme dans le grand Bandundu et partout ailleurs, Nené Nkulu Ilunga et Agnes Mwad, peu après avoir présenté leurs civilités aux autorités provinciales de la Tshopo dont le vice-gouverneur en absence de son titulaire empêché, se sont penchées sur le redynamisation des activités de la CNSS dans cette partie du territoire national.

Pour ce faire, elles ont eu des entretiens fructueux avec les agents et cadres de cet établissement public tant en interne qu’à l’externe. Entre autres des agents concernés au cours de ces échanges, les chefs d’antennes, les syndicalistes et autres qui n’ont pas manqué de présenter leurs désidératas notamment, sur les avantages sociaux liés à leur prestation au sein de l’entreprise.

En outre, la ministre Nené Ilunga Nkulu et la DG Agnès Mwad, ont également débattu de la situation relative de l’hôtel Palace, immeuble du patrimoine public de l’Etat Congolais qui est en pleine réhabilitation. Édifice de haut standing contenant 95 chambres, une suite présidentielle, une suite junior et celle senior, plusieurs chambres ordinaires suffisamment équipées et aux standards internationaux avec internet haut-débit.

B. Manda

By admin

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *