Dans le cadre du Partenariat Privilégié pour la Paix, la Prospérité et la Préservation de l’Environnement (PP4PP+4) conclu par les États-Unis et la République démocratique du Congo, une équipe des forces d’opérations spéciales américaines est arrivée à Kinshasa ce vendredi 13 août 2021 en fin de soirée.
Composée de onze experts militaires, elle vient en appui à l’équipe congolaise de lutte contre le terrorisme et aux gardiens de parcs de l’Institut Congolais pour la Conservation de la Nature (ICCN).

Cette double mission américaine fait suite à une requête du gouvernement de la RDC. Elle appuie la détermination expresse du Président Félix-Antoine Tshisekedi de restaurer la paix et la sécurité dans l’Est du pays et de lutter contre les ADF dans le cadre de la coalition mondiale pour vaincre Daech.

Le but poursuivi est d’asseoir une collaboration franche avec le Ministère de la Défense et les FARDC en vue d’une évaluation de la future équipe congolaise de lutte contre le terrorisme avec, pour principal cible, Daech-RDC particulièrement actif dans l’Est du pays.

Au terme de cette formation, les principaux responsables congolais seront tenus régulièrement informés de l’évolution de l’évaluation faite par l’équipe des Forces d’opérations spéciales américaines. Le but recherché par cette mise à niveau est de mettre sur pied une équipe congolaise efficace, capable d’affronter le terrorisme et de participer à la promotion de la paix et la stabilité en faveur du peuple congolais.

Une autre évaluation et, pas de moindre, est celle des gardiens de parcs de l’ICCN. Les experts militaires américains viennent également en appui à la conservation de la nature dans les parcs nationaux de la Garamba et de Virunga. Ils auront à fournir des données pour améliorer l’efficacité de leurs efforts visant à contrer le trafic des espèces sauvages et d’autres activités illégales entreprises dans lesdits parcs.

Megan E.Laron Koné, chargée des affaires publiques à l’Ambassade américaine en RDC, a précisé que la présence de cette équipe américaine sur le sol congolais, constitue une preuve de taille du respect des engagements pris par les États-Unis dans leur partenariat avec la RDC.

Le Major Eric Hass, attaché de l’armée de terre adjoint, a donné quelques spécificités techniques liées à la mission. Cette première étape d’évaluation, a-t-il indiqué, prendra trente jours et tout dépendra des réalités du terrain. Les experts décideront des étapes futures de cette coopération pour en finir, une fois pour toute, avec les forces négatives qui écument l’Est de la RDC.

A noter que l’envoyé spécial du Chef de l’État Kanku Mubiayi et ainsi que son mandataire spécial, Serge Tshibangu, ont assisté à l’arrivée à Kinshasa, par l’aéroport international de Ndjili, de cette équipe des forces d’opérations spéciales américaines.

RAPPEL: LES ADF DÉSIGNÉS COMME GROUPES TERRORISTES AFFILIÉS À DAECH

En mars 2021, le Département d’État américain avait établi une liste des groupes terroristes basés sur le continent africain. Cette catégorisation s’inspire de l’article 219 de la loi américaine sur l’immigration, appelée ‘’Immigration and Nationality Act’’. Selon leurs terrains opérationnels respectifs, ils ont été désignés organisations terroristes étrangères (OTF), affiliée à Daech et opérant de façon indépendante.

Ces groupes terroristes sont repartis géographiquement en Afrique centrale et australe. C’est le cas de l’ADF qui opère à partir de la République démocratique du Congo et dont la tête dirigeante se nomme Seka Musa Baluku.

L’annonce du Département d’État américain touche particulièrement la République démocratique du Congo en ce qu’il y a lieu de noter un ambitieux projet terroriste consistant à créer en Afrique centrale une province dite de l’État islamique centrale (ISCAP). Le projet a été rendu public par Daech en avril 2019.

Dans un communiqué rendu public à l’époque, Mike Hammer, l’ambassadeur américain en RDC, avaot affirmé qu’avec cette nouvelle désignation de l’ADF, l’administration BIden appuie les efforts du Président Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo à faire face aux groupes terroristes, désormais identifiés comme Daech-RDC.

Nouvellevision24.com

By admin

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *