Le président Félix Tshisekedi a évoqué le cas de son ancien directeur de cabinet, Vital Kamerhe, détenu à la prison centrale de Makala à Kinshasa depuis le mois d’avril 2020, dans une interview diffusée ce jeudi 01 juillet 2021 sur les antenne de la Radio Télévision Nationale Congolaise (RTNC).

Ce qui est arrivé est arrivé, nous le déplorons tous et nous continuons à croire que Vital Kamerhe est non seulement quelqu’un de sérieux, de correct, mais en plus quelqu’un dont la République a besoin grâce à son intelligence et grâce à son expérience. Je suis convaincu qu’il jouera de nouveau un rôle dans ce pays.

À savoir, le président de la République a reconnu que, dans cette affaire, l’on lui reproche de ne pas donner des injonctions à la justice pour la libération du président national de l’Union pour la Nation Congolaise (UNC). Vital Kamerhe, c’est mon frère, je suis totalement désolé de ce qui lui est arrivé, affecté aussi. Je ne l’ai pas voulu contrairement à certains dires », a déclaré le chef de l’État.

Sur ceux, Félix Tshisekedi dit continuer à croire que Vital Kamerhe est un homme correct et jouera de nouveau un rôle dans le pays. Bien que celui-ci a été condamné pour détournement des fonds destinés au programme de 100 jours du chef de l’État, volet Infrastructures pour une peine réduite en appel à 13 ans des travaux forcés.

B. Manda

By admin

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *