» Je déplore cette disparition d’une grande personnalité. Je suis particulièrement ému par le décès d’une personne qui connaissait très bien mon parcours depuis la Conférence Nationale Souveraine, CNS, où j’ai travaillé aux côtés du Cardinal Mosengwo, comme expert des questions des droits de l’homme et des élections en RDC. Avec lui, nous avions une même vision de l’organisation des élections libres, démocratiques et transparentes,
à travers la création de la Commission Nationale Électorale, CNE, pendant la transition mobutienne.

Nous avons partagé les mêmes idées à Sun City, au Dialogue inter Congolais, pour la création de la Commission Électorale Indépendante, CEI.

Avec cette disparition, la RDC perd une bibliothèque de son histoire en ce qui concerne les élections qui répondent aux aspirations profondes du peuple congolais.

Par son engagement pour l’organisation de bonnes élections dans notre pays, le Cardinal Mosengwo était un partenaire incontournable sur cette question ».

Cellule de Communication / Nouvellevision24.com

By admin

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *