Au regard de toutes ces irrégularités, ces enseignants des écoles de la 37e CADC de la ville de Bandundu, notamment de l’EP Molende et l’Institut 2 Molende, sollicitent auprès du directeur provincial du SECOPE, le changement d’adresse de leur paie, soit de l’Ecobank à une autre banque de la place.

Selon la presse Onusienne, ces enseignants affirment avec regret qu’ils sont payés toujours avec un retard de plus de trois semaines par la banque Ecobank. Même le salaire du mois de février dernier n’est pas encore touché, s’inquiètent-ils. Ces professionnels de la craie blanche redoutent plusieurs risques sur le fait qu’ils ne possèdent même pas selon eux, de numéro de compte bancaire chez Ecobank.

À savoir, ces enseignants ont manifestés leurs mécontentements dans une lettre adressée au directeur provincial du Service de contrôle et de la paie des enseignants (SECOPE) du Kwilu 1, les enseignants des écoles de la 37e CADC de la ville de Bandundu ont demandé de quitter la banque Ecobank pour une autre de la place.

Rosie Mozwa

By admin

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *