Bahati Lukwebo, Président du Sénat avait annoncé dans son discours d’ouverture de la session des réformes institutionnelles que le parlement et le gouvernement doivent initier pour booster le développement de la République Démocratique du Congo:  le processus électoral et sa transparence, la gouvernance des provinces, la nationalité, le climat des affaires, la sécurité judiciaire et la programmation des investissements dans les secteurs-clé. Notamment l’agriculture, la pêche, l’élevage, l’industrie, les hydrocarbures, l’énergie, les infrastructures, l’environnement, la culture, le tourisme, les télécommunications.

Sur ceux, le bureau du Sénat a convoqué ce lundi 29 mars, une plénière devant adopter le projet de calendrier de la session ordinaire de mars 2021. Bien que l’avant-projet a été adopté par la conférence des présidents le 23 mars dernier.

Soriano Botamba

By admin

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *