Le Président Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo, en sa qualité de président en exercice de l’Union africaine, a pris part ce ce mardi, par visioconférence, à la réunion du Panel de grandes institutions de la paix. Mme Karen Basse, présidente de la Sous-commission Afrique, santé, Droits de l’homme et organisations au Congrès des États-Unis d’Amérique, a également été conviée à cette rencontre virtuelle.

Ce panel vise à couvrir une série de problèmes importants auxquels l’Afrique est confrontée, notamment le renforcement de la démocratie, les Droits de l’homme, la croissance économique, la disponibilité du vaccin Covid-19 et la réponse aux défis de la paix et la sécurité. Dans son intervention, le Président en exercice de l’UA, s’est étendu notamment sur la nécessité et l’urgence de restaurer la paix sur le continent,  » faire taire les armes », en mettant hors d’état de nuire toutes les forces négatives, la Zone de libre échange du continent africain(ZLECAF) et la disponibilité du vaccin du covid-19.

L’Afrique est confrontée notamment à une combinaison complexe de recul démocratique, de pauvreté enracinée et de changements climatiques. La difficulté de relever tous ces défis a été aggravée par l’impact du COVID-19,
l’augmentation du terrorisme et des réponses institutionnelles faibles ou inappropriées.

Nouvellevision24.com

By admin

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *