RDC: tous les pays doivent respecter l’intégrité territoriale de leurs voisins (Anthony Blinken)

Le Secrétaire d’Etat américain Anthony Blinken a été reçu en tête-à-tête par le président de le république Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, ce mardi 09 août 2022. La rencontre s’est déroulée dans ses bureaux du Palais présidentiel.

Seul à seul, les deux personnalités n’ont pas eu besoin d’un interprète car M. Blinken s’exprime parfaitement bien en français. Nous demandons que le Conseil de sécurité publie [ce] rapport dans son intégralité », a déclaré Christophe Lutundula, ministre congolais des Affaires étrangères lors de la conférence de presse conjointe avec M. Blinken.

A l’issue de cette entrevue d’une demie heure, les deux personnalités ont poursuivi les échanges en une réunion bilatérale élargie dans la pagode présidentielle. Blinken a évoqué la préoccupation des États-Unis après des informations « crédibles » faisant état d’un soutien du Rwanda à une rébellion qui a resurgi dans l’est congolais.

« Nous sommes très préoccupés par les informations crédibles selon lesquelles le Rwanda a soutenu le M23 », a déclaré le secrétaire d’État américain lors d’une conférence de presse à l’issue d’un tête-à-tête avec le président congolais Félix Tshisekedi. Toute entrée de forces étrangères en RDC doit se faire de manière transparente et avec le consentement de la RDC.

C’est la raison principale pour laquelle je suis ici », a indiqué M. Blinken. »Il est juste de dire que nous ne fermons certainement pas les yeux », a ajouté le chef de la diplomatie américaine, qui a affirmé que les États-Unis apportent un soutien aux « très importants efforts de médiation menés par l’Afrique ».

L’est de la RDC est infesté par une centaine de groupes armés qui sèment la mort depuis près de 30 ans. le M23 est l’un des plus actifs actuellement.

Après sa visite d’une journée à Kinshasa, M. Blinken doit se rendre au Rwanda, dernière étape de sa tournée africaine.

Nouvellevision24.com