FARDC-Arrestation du Général Philémon Yav: c’est sous son commandement que Bunagana a été pris par le M23

Plusieurs sources concordantes renseignent que le commandant de la 3e zone de défense des Forces Armées de la RDC est accusé de tentative d’un coup d’Etat et la haute trahison, motif de son arrestation.

À savoir, un réseau de l’ancien régime qui n’a jamais accepté la réalité actuelle. Hormis les hommes qu’il avait placés à l’époque ça et là, notamment John Numbi et feu Delphin Kahimbi, il a une cinquantaine d’officiers généraux rwandophones qui ne jurent que par la perte de Félix Tshisekedi pour qu’ils reprennent leurs affaires là où ils les ont laissées.

C’est depuis le mois de juillet dernier, le Général Yav qui conduisait les opérations militaires contre les M23 qui ont envahi la région de Bunagana depuis trois mois déjà pendant que la province du Nord-Kivu est depuis plusieurs mois sous état de siège.

Il faut dire que, malgré toutes ses mesures exceptionnelles, la situation sur terrain n’a toujours pas évolué et ces rebelles soutenus par le Rwanda et l’Ouganda contrôlent toujours le poste douanier de Bunagana bien que l’armée sur place continue à chercher de mener des opérations d’envergure pour repousser ces hors la loi.

Signalons que, la 3e zone de défense que le Lieutenant-Général Philémon Yav commandait compte 5 provinces de l’Est de la RDC dont celles du Sud-Kivu, Nord Kivu, Maniema, Tchopo et Ituri. Il a été arrêté dans la ville de Goma en province du Nord-Kivu ce mardi 20 septembre 2022 et transféré à la prison centrale de Makala à Kinshasa.

Nouvellevision24.com