Kwamouth: les déplacés ne sont toujours pas assistés

Plusieurs femmes et enfants auraient fait 10 jours dans la forêt fuyant les affrontements entre Teke et Yaka. A ceci s’ajoute la mauvaise alimentation. D’autres enfants ont des problèmes de paludisme, de malnutrition, pas d’équilibre alimentaire. Ils ont fait 10 jours dans la forêt. Dans toutes ces conditions, les enfants sont très fragiles, et il n’a pas pu résister.

Deux enfants âgés de moins de 10 sont morts à la suite des mauvaises conditions de vie. Ces déplacés manquent de nourriture, d’abris et leur prise en charge médicale pose problème. Selon le vice-président du cadre de concertation de la société civile du Kwango, Symphorien Kwengo qui alerte plaide pour une assistance alimentaire et médicale ainsi que l’érection des centres d’hébergement pour la prise en charge de ces déplacés.

Si nous prenons la situation de vendredi et samedi matin à Mongata, plus de 200 déplacés se sont ajoutés. L’aide à accorder aux déplacés se résume en assistance alimentaire. Deux enfants de moins de 10 ans sont morts de malnutrition parmi les déplacés à Mongata parce qu’ils vivent dans des conditions inhumaines, conditions qu’on ne peut pas accepter.

Nouvellevision24.com