La 5ème prorogation de l’état de siège sollicité par le gouvernement a rencontré l’opposition des élus nationaux ressortissants des provinces de l’Ituri, du Nord-Kivu et leurs alliés. Dans une déclaration lue mardi 3 août, ils ont exigé avant tout l’évaluation générale des actions menées dans le cadre de cet état de siège avant de penser à un cinquième renouvellement.

« Les députés de l’Ituri, du Nord-Kivu et les alliés dans les autres provinces ont décidé de ne pas assister à toute plénière visant une 5e prorogation de l’état de siège, parce qu’il y a plus de dégâts tant humains que matériels avant même l’état de siège », a affirmé le président du groupe de 26 provinces, Gratien Iracan.

Leur cri a été entendu par le bureau de l’Assemblée nationale qui a inscrit à l’ordre du jour de la plénière l’évaluation à huis clos de l’état de siège. Mais pour approfondir la discussion, la question a été versée à la commission Défense et Sécurité dont les travaux commencent le mercredi 4 août 2021.

Feront partie de cette commission les députés membres d la commission et autres élus ayant des éléments à partager avec la commission pour enrichir les travaux de la commission ainsi que le VPM Intérieur, le ministre d’Etat, ministre de la Justice et Garde des sceaux, le ministre de la Défense nationale et Anciens combattants.

Nouvellevision24.com

By admin

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *