Selon le lieutenant Jules Ngongo, porte-parole de l’armée en Ituri, ces offensives lancées depuis 4 jours contre les miliciens de la CODECO (Coopérative pour le Développement du Congo) au centre commercial de Kobu et sa périphérie, en territoire de Djugu, dans la province de l’Ituri. Ces pilonnages concernent uniquement des positions des miliciens qui ont refusé de déposer les armes.

Nous sommes en pleine opération mais nous ne lançons pas des bombes partout. Ce sont des cibles militaires que nous attaquons. Donc, des cibles de la milice CODECO qui ont refusé de déposer les armes malgré plusieurs appels. C’est depuis jeudi que nous sommes en opération et ça continue.

Ces opérations sont menées pour l’intérêt de la population avant d’inviter de nouveau les miliciens à déposer les armes, car, d’après lui, « rien ne sera comme auparavant ». De leur côté la société civile confirme cette information, indiquant que suite aux éclats d’obus lancés par ces hélicoptères de combats, plusieurs maisons ont été endommagées.

Sur ceux, l’armée invite la population à chercher des zones sécurisées afin de se mettre à l’abri des éclats de bombe en s’éloignant des zones de combat.

Emilio Paluku

By admin

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *