Le candidat Paul N’sapu demeure fermement dans la course, et sa candidature qui bénéficie par ailleurs du soutien exprimé de la quasi-totalité des Confessions religieuses, a été bel et bien endossée et présentée le mardi 27 juillet 2021 par les Orthodoxes. Et ce, en dépit de quelques manœuvres sordides », indique sa Cellule de communication.

Par ailleurs, le candidat Paul N’sapu réitère sa confiance aux Pères Spirituels, qu’il exhorte à ne choisir que le prétendant qui répond aux critères définis pour que notre processus électoral connaisse en 2023, une courbe d’évolution ascendante, parce qu’il aura gagné en qualité et en crédibilité.

À savoir, nul n’est sans ignorer du rôle de contre poids que joue la CENCO face à la CENI pour des élections transparentes, crédibles et apaisées en RDC. Pour des élections crédibles, il est impérieux que la CENCO continue de jouer son rôle de chien de garde en matière électorale tout en continuant bien entendu de collaborer avec la CENI.

Le processus de désignation du futur président de la Centrale électorale, indique-t-on, poursuivant son cours normal, avec le délai supplémentaire de 48 heures accordé par le président de la chambre basse du Parlement. Paul N’sapu en appelle à la sérénité de tous les congolais qui croient et soutiennent sa vision d’organisation de bonnes élections en République démocratique du Congo(RDC); élections dont les résultats à tous les niveaux, traduiront réellement la volonté du peuple souverain.

L’Assemblée Nationale doit donner plus de temps aux confessions religieuses pour s’accorder autour d’un candidat de consensus et éviter ainsi toute candidature qui divise le peuple congolais, en plus de piéger les élections futures.

Arly Masevo

By admin

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *