Le jeune homme a été tué par balle samedi par un policier suite à une embrouille née de l’intervention disproportionnée de la Police pour non port de masque et frais d’autorisation de tournage d’une vidéo dans le cadre d’un travail pratique. Ses camarades en colère manifestent déjà à l’intérieur du site universitaire.

D’autres tentent de rejoindre les grandes artères qui mènent vers le campus. Sur place, les policiers au poste de « Intendance » ont replié suite à la pression des étudiants. Aux jets de pierre, ils réagissent avec des gaz lacrymogènes. La Police s’organise pour contenir la manifestation aux alentours du campus universitaire.

« Nous sommes venus maintenir l’ordre est la tranquillité au sein du campus. Nous ne voulons pas qu’ils se déversent à la cité. S’ils se déversent à Cité se sera pour aller détruire et saccager. Ce que la Police ne veut pas », a t-il ajouté. 

Selon la version des faits donnée par la Police Nationale Congolaise, les forces de l’ordre auraient simplement voulu contrôler l’autorisation de tournage, mais c’est parce qu’ils n’ont pas pu produire le document que l’assistant a alors été emmené. En colère, les étudiants ont commencé à lancer des projectiles sur les policiers.

A ce stade, les négociations amorcées par la police pour tenter de dissuader les étudiants n’ont pas apporté le résultat escompté. 

Soriano Botamba

By admin

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *