Le président de l’Assemblée nationale, Christophe Mboso N’Kodia Pwanga, a accordé mercredi deux jours de plus aux confessions religieuses pour s’accorder et transmettre les dossiers complets de leurs candidats à la présidence de la Céni en vue de l’entérinement de leur choix par la chambre basse du parlement congolais, a annoncé son chef de cabinet, Samuel Mbemba Kabuya, dans un communiqué parvenu à Nouvellevision24.com, ce jeudi 29 juillet 2021.

Les confessions religieuses congolaises ont obtenu un répit de 48 heures, qui expire vendredi à minuit, pour désigner le futur président de la stratégique Commission électorale nationale indépendante (Céni), chargée d’organiser les élections générales prévues fin 2023 en République démocratique du Congo (RDC)

À savoir, le president de l’Assemblée Nationale C.Mboso avait reçu mercredi les chefs des différentes confessions religieuses avant d’annoncer qu’il leur accordait un délai supplémentaire de 48 heures qui expire ce vendredi 30 juillet à minuit. Le processus de désignation du président de la Céni devait se clôturer au plus tard le 28 juillet. Il s’agit de désigner le successeur de Corneille Nangaa Yobeluo.

Emilio Paluku

By admin

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *