Le sénateur Eddy Mundela Kanku Kanku est élu premier vice-président du Sénat aux termes de l’élection qui a eu lieu au cours de la plénière de ce samedi 12 juin à la salle des conférences internationales du Palais du peuple.Il remplace à ce poste, Samy Badibanga qui avait démissionné il y a près de trois mois. 

À savoir, sur 92 votants, il a recueilli 80 voix, soit la majorité absolue. Membre d’Union sacrée de la nation, sa candidature a été soutenue par le parti présidentiel, l’UDPS. La candidature de son concurrent Georges Éric Makangu n’a pas été retenue.

Conformément aux prérogatives dévolues au premier vice-président dans le règlement intérieur du Sénat, le désormais numéro 2 de la chambre haute du Parlement avait, dans son message de campagne, promis notamment de soutenir les principales réformes legislatives en rapport avec la consolidation de la paix et de l’État de droit.

Soriano Botamba

By admin

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *